Interview de Julien Delaleau, co-pilote ATR, et Hervé Lys, commandant de bord et instructeur de vol Embraer.

Après les Personnels Navigants Commerciaux (PNC), nous restons à bord des appareils Amelia (by Regourd Aviation) pour en apprendre davantage sur le métier de pilote avec Julien Delaleau, co-pilote ATR et Hervé Lys, commandant de bord et instructeur de vol Embraer.

 

 

Quand êtes-vous rentré chez Amelia (by Regourd Aviation) ?

 

Julien Delaleau (JD) : Je suis rentré chez Regourd Aviation fin 2016. J’ai dans un premier temps assuré les vols pour l’Afrique de l’Ouest, notamment au Cameroun et en République Démocratique du Congo. Puis, avec le développement des activités du Groupe en Europe, j’ai progressivement migré vers les vols réguliers et à la demande européen.

 

Hervé Lys (HL) : Pilote depuis 1995, j’ai travaillé pour plusieurs compagnies sur différents continents avant de rejoindre Regourd Aviation en février 2017. Je suis aujourd’hui commandant de bord et instructeur de vol Embraer.

 

Pourquoi travailler dans l’aviation ?

 

JD : C’est avant tout un métier passion. Dans mon cas, c’est une passion héritée de mon père. J’ai fait mes premiers pas dans l’aviation à l’âge de 16 ans et depuis, je n’en suis jamais sorti.

 

HL : En tant que pilote, on a la chance de voir le soleil et de voler au-dessus des nuages tous les jours ! Piloter un avion nous offre cette sensation de liberté et d’évasion. Mais il y a également un aspect technique qui nous glisse dans la peau de l’ingénieur. Nous devons prendre en compte différentes variables pour assurer des vols sûrs.

 

Pourquoi travailler chez Amelia ?

 

JD : Chez Amelia, on ne connaît jamais la routine grâce à la diversité des vols et des destinations. Si jamais on est déclenché : changement de cap ! On sait quand on part, mais on ne sait jamais quand on arrive. Il faut donc savoir s’adapter à toutes les situations et être toujours prêt à décoller.

 

HL : Il y a en effet cette diversité qui nous permet de partir tout le temps à l’aventure. Et nous partons toujours bien entouré. Nous travaillons main dans la main avec les PNC ce qui génère une très bonne ambiance entre les différents membres de l’équipage.

 

Quels défis doit relever la nouvelle marque Amelia ?

 

JD : Depuis que je suis rentré dans le Groupe Regourd Aviation, l’entreprise a beaucoup grandi et elle continue d’évoluer en développant sa flotte et ses équipages. Néanmoins, Amelia reste une structure à taille humaine qui permet de garantir la réactivité et la flexibilité tout en gardant des qualités d’organisation.

 

HL : Le Groupe Regourd Aviation est connue pour son adaptabilité. Il faut réussir à prendre le virage, mais je fais confiance à l’équipe managériale pour atterrir en douceur.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email