L’avenir prometteur de l’aéroport Lorient Bretagne Sud

L’aéroport Lorient Bretagne Sud connaît une période de croissance portée par la récente création de deux lignes aériennes Lorient — Paris Charles de Gaulle et Lorient — Lyon St-Exupéry opérées par Amelia (groupe Regourd Aviation) pour le compte d’Air France.

 


Crédit : Claude Prigent

 

L’aéroport Lorient Bretagne Sud voit le jour en 1961 dans le cadre du désenclavement des provinces et de l’égalité des territoires initiés par la planification de Gaulle. Il est lié à l’une des plus grandes bases militaires françaises : la base d’aéronautique navale de Lann-Bihoué créée en 1938.

 

Aujourd’hui, il donne accès à trois destinations nationales : Toulouse, Paris Charles de Gaulle et Lyon St-Exupéry. La création de ces deux dernières lignes fait suite au mouvement « #LAPPELDES56 » du 23 février 2018. Initié par Pierre Montel, président de la CCI Morbihan, le mouvement mobilise plus de 200 élus locaux et chefs d’entreprise. Leur revendication est double : être relié à un hub international et préserver la présence d’un aéroport à mi-chemin entre Nantes et Brest pour les 700 000 personnes résidant à moins d’une heure de l’aéroport.

 

Un aéroport connecté à deux hubs internationaux

 

En octobre 2018, leur appel a été entendu : Air France propose désormais deux vols quotidiens en semaine et un le weekend à destination de Paris-Charles-de-Gaulle et de Lyon Saint-Exupéry. Les lignes sont opérées par Amelia International, filiale d’Amelia (groupe Regourd Aviation) en Embraer 145 de 50 sièges. Ainsi, Lorient se trouve relié à deux hubs internationaux.

 

A cela s’ajoute le pacte d’accessibilité de la Bretagne, signé le 8 février dernier, qui inclut l’engagement « d’intégrer la pérennisation de l’activité civile de l’aéroport de Lorient-Lann Bihoué ».

 

Des résultats prometteurs

 

Aujourd’hui, les chiffres parlent d’eux-mêmes. Entre novembre 2018 et avril 2019, Air France estime à 47 000 le nombre de passagers ayant voyagé sur ces deux routes, soit une augmentation de 19% par rapport à 2018. Un avion sur six est complet avec un taux de remplissage moyen de 82%, ce qui représente 10% de plus que l’année précédente.

 

Les vols affichent une ponctualité record. Avec 99% des vols qui arrivent à l’heure, Lorient Bretagne Sud se hisse dans le top 3 des aéroports français en termes de ponctualité. Ces résultats confirment la réputation d’Amelia qui prône l’exigence et des services premium. Ces qualités sont reconnues par Air France qui travaille depuis deux ans avec l’opérateur aérien. Le partenariat est à l’origine de deux autres courriers : Aurillac — Paris, Castres — Paris.

 

A l’avenir, la CCI prévoit de rénover l’intérieur de l’aéroport et envisage de créer de nouvelles lignes vers le Sud de la France et en direction de l’étranger. Ainsi, l’aéroport du Morbihan gagne-t-il progressivement en visibilité : un bon point pour le développement économique et touristique de la région.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email